Recherche Connexion

Recherche

Comprendre votre zone de jardinage

Understanding Your Gardening Zone

Comprendre votre zone de jardinage

Introduction

L’automne est à nos portes et l’hiver suivra peu de temps après. Tous les jardiniers d'extérieur terminent peut-être déjà leurs récoltes et se préparent à préparer la culture du printemps, mais pourquoi abandonner le vert pour l'instant ? Comprendre votre zone de jardinage peut vous aider à faire face plus efficacement aux vagues de froid et aux premières gelées de l’automne, ainsi qu’à la germination et à la plantation des plantes au printemps.

De plus, vous pourrez peut-être créer un nouveau calendrier pour l’introduction des plantes à l’intérieur ! Soltech a innové pour que la culture en intérieur soit une belle activité, ce qui signifie que votre passe-temps ajoutera du dynamisme et de la joie à votre vie toute l'année, à condition que vous ayez le bon emploi du temps ! Continuez à lire et nous vous expliquerons comment gérer au mieux votre jardinage de mois en mois !

Plante sur le rebord de la fenêtre d'hiver

La carte des zones de rusticité des plantes

Le Département de l'Agriculture des États-Unis (USDA) a développé un système connu sous le nom de Carte des zones de rusticité des plantes pour aider les jardiniers et les producteurs à comprendre quelles plantes sont les plus susceptibles de prospérer dans des zones géographiques spécifiques en fonction de leurs températures hivernales annuelles minimales moyennes. La carte divise les États-Unis en plusieurs zones de plantation, chacune représentant une différence de 10°F dans la température hivernale minimale moyenne.

La version la plus récente de la carte des zones de rusticité des plantes de l'USDA, publiée en 2012, divise les États-Unis en 13 zones :

Zone 1 :

• Moins de -50 ºF

Zone 2 :

• -50 à -40°F

Zone 3 :

• -40 à -30°F

Zone 4 :

• -30 à -20°F

Zone 5 :

• -20 à -10°F

Zone 6 :

• -10 à 0°F

Zone 7 :

• 0 à 10 °F

Zone 8 :

• 10 à 20 °F

Zone 9 :

• 20 à 30 °F

Zone 10 :

• 30 à 40 °F

Zone 11 :

• 40 à 50 °F

Zone 12 :

• 50 à 60 °F

Zone 13 :

• Au-dessus de 60 °F

Ces zones aident les jardiniers à choisir des plantes bien adaptées à leur climat et à leurs conditions locales. Cependant, il est important de noter que même si la carte des zones de rusticité des plantes de l'USDA est un outil utile, ce n'est qu'un facteur à prendre en compte lors de la sélection des plantes pour votre jardin. D'autres facteurs tels que la lumière du soleil, le type de sol et les niveaux d'humidité jouent également un rôle crucial dans la réussite des plantes.

De plus, la carte des zones de rusticité des plantes de l'USDA est basée sur des données historiques antérieures et ne reflète pas nécessairement des événements climatiques atypiques, comme un automne particulièrement chaud ou un été très sec. Nous vous recommandons de consulter un expert en jardinage local ayant de l'expérience dans votre région pour obtenir les meilleurs conseils sur la gestion de ces fluctuations.

MAÎTRE JARDINIER EXPERT

Trouver votre zone

Bien qu'il soit préférable de faire vos recherches sur votre localité particulière et les conditions de votre terrain particulier, telles que les types de sol et la biodisponibilité des nutriments, cet aperçu de la zone dans laquelle vous pouvez vous attendre à vous trouver peut être utile aux jardiniers débutants qui recherchent pour un point de départ lors de l’élaboration d’une stratégie pour leur calendrier de croissance annuel.

Zone 1 :

• Certaines parties de l'Alaska

Zone 2 :

• Parties du nord de l'Alaska

• Régions du nord du Canada

Zone 3 :

• Régions les plus septentrionales des États-Unis, notamment certaines parties de l'Alaska et du haut Midwest.

Zone 4 :

• Nord du Midwest, comprenant certaines parties du Minnesota, du Wisconsin et du Michigan

• Régions montagneuses de l'Ouest, comme les Rocheuses

Zone 5 :

• Nord du Midwest et certaines parties du Nord-Est, y compris des États comme l'Illinois, l'Indiana, l'Ohio et la Pennsylvanie.

• Altitudes plus élevées dans les Appalaches

Zone 6 :

• Certaines parties du Midwest, notamment le Missouri, le sud de l'Illinois et certaines parties du Kansas.

• Une grande partie du nord-est et du centre de l'Atlantique, notamment New York, le New Jersey et le Maryland.

Zone 7 :

• De grandes parties du Sud, notamment le Tennessee, la Caroline du Nord et la Géorgie

• Certaines parties de la côte ouest, comme le nord-ouest du Pacifique

Zone 8 :

• États du Sud, notamment le Texas, la Louisiane et la Floride

• Certaines parties de la Californie

Zone 9 :

• Zones côtières du sud-est, notamment la Floride, la Géorgie et les Carolines

• Certaines parties de l'Arizona et de la Californie

Zone 10 :

• Sud de la Floride

• Certaines parties du sud du Texas

• Californie du Sud et Arizona

Zones 11 et 12 :

• Régions tropicales et subtropicales, notamment le sud de la Floride, Hawaï et Porto Rico

Zone 13 :

• Hawaï et autres îles tropicales

Plantes d'intérieur et zones de rusticité des plantes

Bien qu'elles soient principalement utilisées pour le jardinage extérieur, les zones de rusticité des plantes ont également un impact significatif sur l'entretien et la sélection des plantes d'intérieur. Les conditions intérieures, notamment la température, l’humidité, l’exposition à la lumière et même les microclimats au sein d’une maison, peuvent varier considérablement. Les conditions extérieures d’une maison peuvent parfois avoir un impact sur le climat intérieur d’une maison. C’est là que la compréhension des zones de rusticité des plantes devient pertinente pour l’entretien des plantes d’intérieur.

Les plantes d’intérieur proviennent de divers écosystèmes à travers le monde, chacun avec son propre ensemble de conditions environnementales. Comprendre la zone de rusticité des plantes de votre région vous aide à faire correspondre l'habitat naturel d'une plante d'intérieur spécifique aux conditions que vous pouvez offrir à l'intérieur. Par exemple, si vous vivez dans une région classée comme zone plus froide, la sélection de plantes d’intérieur qui prospèrent dans des conditions tempérées ou plus fraîches entraînera probablement une meilleure croissance et une meilleure longévité.

Plantes de la jungle

Lors du choix des plantes d'intérieur, il est important de prendre en compte non seulement la zone de rusticité de votre emplacement, mais également le microclimat de votre maison. Des facteurs tels que la proximité des fenêtres, des sources de chauffage et même des courants d’air peuvent créer des variations de température et d’humidité. Certaines zones d'une maison peuvent imiter les conditions d'une zone de rusticité différente, permettant ainsi la culture réussie de plantes qui ne prospéreraient généralement pas dans votre climat extérieur.

De plus, le concept de zones de rusticité des plantes va au-delà de la sélection des plantes appropriées. Il guide également la façon dont vous prenez soin de vos plantes d’intérieur. Par exemple, si vous importez une plante tropicale dans une région avec une zone de rusticité beaucoup plus froide, vous devrez lui fournir une protection adéquate et éviter d'exposer la plante à de basses températures.

Zones d'éclairage et de plantation

Souvent, la zone de rusticité des plantes USDA est associée à la température d'un climat. Cependant, la lumière du soleil et l’exposition jouent un rôle important dans la température globale d’une zone et ont également un impact considérable sur le feuillage qui peut y prospérer naturellement. Comme le pays s'étend sur un large éventail de latitudes et de caractéristiques géographiques, chaque zone connaît des régimes d'ensoleillement uniques qui influencent le comportement des plantes et les pratiques de jardinage.

Dans les zones nordiques, comme la zone 3 et la zone 4, où les hivers sont longs et l’ensoleillement limité, la lumière naturelle devient une ressource précieuse. Les plantes de ces zones reçoivent une lumière solaire moins intense pendant des durées plus courtes en hiver, ce qui entraîne une réduction de la photosynthèse et de la croissance. Les jardiniers s'appuient souvent sur des stratégies telles que la sélection de plantes résistantes au froid et tolérantes à l'ombre ou l'utilisation d'un éclairage artificiel pour compléter la lumière naturelle inadéquate.

À l’inverse, les zones sud comme la zone 9 et la zone 10 bénéficient de périodes prolongées d’ensoleillement abondant, notamment en été. Bien que cela puisse être avantageux pour de nombreuses plantes qui prospèrent en plein soleil, cela présente également des défis liés au stress thermique et à la gestion de l'eau.

Les jardiniers de ces zones doivent choisir avec soin des plantes tolérantes à la sécheresse et aimant le soleil et mettre en œuvre des techniques d'ombrage pour éviter la chaleur excessive et les coups de soleil.

Dans les zones modérées comme la zone 6 et la zone 7, les conditions d'éclairage sont relativement équilibrées, offrant aux jardiniers une palette diversifiée d'options végétales. Cependant, des facteurs tels que l’environnement urbain, la proximité des plans d’eau et la topographie locale peuvent créer des microclimats au sein de ces zones, entraînant des variations dans l’exposition à la lumière. Les jardiniers doivent souvent évaluer les conditions d'éclairage uniques de leur emplacement spécifique et choisir les plantes en conséquence.

Comprendre les différences de disponibilité de lumière entre les zones de plantation est essentiel pour un jardinage réussi. Les jardiniers en herbe doivent tenir compte de l’angle et de la durée de l’ensoleillement tout au long de la journée, ainsi que des changements saisonniers de l’intensité lumineuse. Ils peuvent également exploiter des ressources telles que des cartes d’ensoleillement, qui fournissent des informations sur les heures d’ensoleillement moyennes pour différentes régions tout au long de l’année.

De plus, les progrès du jardinage d’intérieur et de l’agriculture en environnement contrôlé ont permis aux jardiniers de cultiver des plantes quelle que soit leur situation géographique. Des techniques telles que l’utilisation de lampes de culture et la création de microclimats spécifiques à la lumière permettent aux individus de cultiver une large gamme de plantes, quelles que soient les conditions d’éclairage naturel de leur zone. Nous vous recommandons d'investir dans un système d'éclairage sur rail Highland™ pour les grands jardins, car ce luminaire peut être facilement ajusté pour s'adapter à une large gamme de plantes dans un environnement condensé.

Plantes recommandées pour la croissance intérieure et extérieure

Un bon point de départ pour naviguer dans le jardinage tout au long de l’année est de rechercher quelles plantes conviennent le mieux à votre climat ainsi qu’à vos besoins. Nous avons compilé une liste de cinq excellentes options qui peuvent prospérer à l’intérieur ou à l’extérieur, dans un large éventail de conditions.

  1. Lavande (Lavandula angustifolia) :

La lavande est une plante aromatique et rustique qui peut prospérer sous différents climats. Il est connu pour son feuillage aromatique et ses belles fleurs violettes. La lavande peut être cultivée en extérieur dans un sol ensoleillé et bien drainé, mais c'est également un choix populaire pour la culture en intérieur, à condition qu'elle reçoive beaucoup de soleil. Il est tolérant à la sécheresse et nécessite relativement peu d'entretien.

lavande

  1. Aloe Vera (Aloe barbadensis miller) :

L'aloe vera est une plante succulente aux feuilles apaisantes remplies de gel, connue pour ses propriétés médicinales. Cette plante prospère à l’intérieur sur un rebord de fenêtre ensoleillé ou à l’extérieur dans les climats chauds et arides. C'est un excellent choix pour les jardiniers débutants et expérimentés en raison de ses besoins minimes en matière de soins.

  1. Romarin (Rosmarinus officinalis) :

Le romarin est une herbe polyvalente qui peut être cultivée en extérieur sous divers climats, en particulier dans les régions méditerranéennes ou tempérées. C’est également une excellente plante d’intérieur, à condition qu’elle reçoive suffisamment de soleil. Ses feuilles parfumées sont populaires pour un usage culinaire et sont connues pour leur résilience et leur adaptabilité.

  1. Plante araignée (Chlorophytum comosum) :

Les plantes araignées sont d’excellentes plantes d’intérieur qui peuvent tolérer un large éventail de conditions intérieures, y compris différents niveaux de lumière. Ils se portent également bien dans les jardins extérieurs sous des climats doux. Leur feuillage long et arqué aux rayures blanches ajoute une touche décorative aux espaces intérieurs et extérieurs.

plante araignée

  1. Basilic (Ocimum basilicum) :

Le basilic est une herbe polyvalente qui peut s’adapter à diverses conditions. Il prospère dans les jardins extérieurs exposés au plein soleil et dans un sol bien drainé, mais peut également être cultivé à l’intérieur sur un rebord de fenêtre ensoleillé. Le basilic est une herbe culinaire essentielle et ses feuilles aromatiques sont très appréciées pour assaisonner les plats.

Basilic

Le jardinage extérieur est depuis longtemps reconnu non seulement comme un passe-temps épanouissant, mais aussi comme une pratique qui peut donner lieu à des produits durables ainsi qu'à une embellissement plus respectueux de l'environnement des propriétés. Ces dernières années, l'intérêt pour les plantes d'intérieur a également augmenté et de plus en plus de jardiniers utilisent leur connaissance des zones de rusticité des plantes pour affiner leurs collections de plantes d'intérieur.

Comprendre les exigences de température des différentes plantes et permet aux jardiniers de créer des environnements intérieurs qui ressemblent étroitement aux habitats naturels des plantes. En tenant compte à la fois de la zone de rusticité de leur emplacement et des microclimats de leur maison, les amateurs de plantes peuvent sélectionner et entretenir des plantes d'intérieur qui fleuriront et apporteront une beauté naturelle à leurs espaces de vie.

Aux États-Unis, les variations d’éclairage entre les zones de plantation influencent profondément la croissance des plantes et les pratiques de jardinage. Qu'il s'agisse de s'adapter aux journées plus courtes et plus sombres des zones du nord ou de gérer l'intense ensoleillement des régions du sud, les jardiniers doivent adapter leurs choix de plantes et leurs méthodes de culture aux caractéristiques d'éclairage uniques de leur zone. Soltech propose une variété d'options, mais l' Aspect™ est une solution éprouvée vers laquelle les jardiniers se tournent depuis des années. Montrez-nous vos installations cet hiver et dites-nous de quelle zone de jardinage vous cultivez !